23 février 2013

22 février: trajet de Ko Tao à Bangkok

imageBye bye l'Ile de la Tortue, bonjour la capitale!!! Enfin encore faut-il y aller...

Depart à 8h30 de l'hôtel qu'on était heureux de quitter parce qu'en dehors de la chambre et de la vue, c'était vraiment mais alors vraiment pas terrible!!! Aux futurs voyageurs en Thaïlande, on vous déconseille vivement le Family Tanote Bay Resort!!!

8h50 arrivée au port de l'île. Faut attendre jusqu'à 10h15 le départ du bateau. Durant l'attente on se fait alpaguer par une quinquagénaire italienne qui nous explique tant bien que mal qu'elle est toute seule, qu'elle ne parle pas un mot d'anglais et que ça serait vraiment sympa si on pouvait rester avec elle jusqu'à Bangkok et, arriver à la capitale, si on pouvait lui prendre un taxi jusqu'à l'aéroport.... Caro sent l'assistee de base, Pierre lui, en mode petit ours brun, lui dit qu'il n'y a aucun problème qu'on va l'aider avec plaisir... Tu parles, il va vite déchanter.... Déjà elle arrêtait pas de parler alors qu'on comprenait pas la moitié de ce qu'elle disait. A 10h00 on lui dit qu'il faut pas tarder a aller vers le bateau et elle ne trouve rien de mieux que de vouloir aller s'acheter une noix de coco qu'elle mettra rapidement à la poubelle, ne la trouvant pas bonne.... À 10h20, toujours pas de bateau, l'italienne nous demande donc de lui garder son sac pour aller se chercher une crêpe a deux rues de la. Face a l'agacement visible de Caro, elle n'y ira finalement pas.

10h30 le bateau arrive. Le temps que tout le monde embarque, il partira à 10h50. Heureusement qu'il y avait beaucoup de monde comme ça on était séparés de l'italienne qui, du coup, ne pouvait pas nous parler.

Midi 20 arrivée a Chumpong. A midi l'italienne faisait déjà le pied de grue à côté de nos sièges, au cas ou si on avait pour projet de la semer.... Arriver sur le quai il fallait attendre de récupérer les bagages et aller s'enregistrer pour le bus. Madame la quinqua a du nous prendre pour ses boys puisqu'elle nous a laissé son ticket et ses bagages pour que nous l'enregistrions pendant quelle allait tranquillement aux toilettes.... Le temps d'enregistrer trois personnes et de faire la queue pour ça, il était 13h et le bus partait a 13h30. L'italienne voulait manger et nous a une fois de plus laisser son sac. Rapidement elle est revenue, la queue pour le repas lui paraissant trop longue.

13h20 l'appel pour le bus. Malheureusement la elle sera à côté de nous et c'est le début d'un long calvaire qui s'annonce.... Plus long que prévu d'ailleurs car le bus qui devait arriver à 20h arrivera finalement à Bangkok qu'à 21h20.... En gros, dans le bus, elle a demandé à Pierre si il pouvait demander aux personnes autour de nous si quelqu'un allait a l'aéroport pour éventuellement l'accompagner. Forcément, petit ours brun lui a dit oui, mais il finira par amèrement le regretter puisqu'elle allait alpaguer tout le monde a la pause du bus et quand les gens étaient saouler de ne pas la comprendre, elle cherchait Pierre a la rescousse pour qu'ils leur demande. Ça faisait beaucoup rire Caro qui a espère tout du long que cela apprendra à Pierre a dire non de temps en temps, ce qu'il conclura de lui même une fois l'italienne expédiée à l'aéroport!!! Bref, personne n'allait a l'aéroport et donc, dans le bus, elle commençait a stresser alors qu'on lui avait dit qu'on lui chercherait un taxi a qui on dirait ou l'emmener.... C'était long, très long comme trajet.... En plus avec le retard, elle stressait encore plus et c'était juste franchement insupportable....

A 21h quand nous sommes rentrés dans Bangkok, la panique se lisait dans le regard de l'italienne à qui Pierre avait décidé de ne plus répondre. Du coup elle interpellait tout le temps Caro qui a finit par lui montrer son agacement en lui disant assez sèchement de se calmer et qu'on lui avait dit qu'on l'aiderait.... Elle finit donc, une fois arrivés au terminus, par se jeter comme une sauvage sur un chauffeur de taxi à qui elle a donner tout son fric pour aller à l'aéroport alors que Pierre, sympa comme il est, essayait de lui négocier un bon prix.... Finalement elle payera son trajet jusqu'à l'aéroport plus de 1000 bahts alors que c'est le prix qu'on a payé par personne pour traverser la moitié sud du pays.... Mais bon nous on était content car enfin on avait notre paix.

Vers 21h45 nous sommes arrivés a l'hôtel dans lequel nous avions résidé avec Alain a notre arrivée et, épuises sommes allés en ville juste pour manger. Passer du calme des îles à l'ultra stimulation du centre ville d'une capitale a été relativement violent, surtout pour Carp, et nous a juste épuisé davantage. D'autant plus que notre arrivée a Bangkok signifie la dernière étape de notre voyage.... SNIF....

Posté par CaroPierre à 17:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur 22 février: trajet de Ko Tao à Bangkok

Nouveau commentaire