20 février 2013

20 février: certains jours, le paradis a un goût amère....

imageimageimageAujourd'hui, on est parti en taxi dans la ville de l'île, histoire de piquer une petite tête sur une plage à touristes, de faire un peu de shopping et de manger à moins cher qu'à l'hôtel....

La ballade était sympa mais la baignade tu oublies: les hôtels déversent leurs eaux uses direct dans la mer. Le shopping tu oublies aussi: il y a trop de touristes du coup impossible de négocier et les prix sont doublés par rapport à Bangkok. Le resto moins cher: c'est effectivement moins cher mais si tu commandes pas des trucs chers, les serveurs  sont exécrables et t'insulte en thaï....

Du coup on est retourné à notre hôtel en fin d'après midi alors qu'on voulait passer la soirée en ville. Du coup pour remonter le niveau de la journée, on s'est dit: "tiens allons piquer une petite tête pour regarder les poissons qui vivent dans la baie". Hop, maillots de bains, masques et tubas, on va sur la plage de notre hôtel. Des l'entrée dans l'eau, tout un banc de petits poissons rayés nous encercle et ne fuient même pas quand on tape dans l'eau. Et c'est parti pour le snorkeling. Mais bon, s'y a des si il y a des jours avec il y a aussi des jours sans... La c'était sans puisque à à peine 100 mètres de la plage Caro se coupe dans le pied avec des coraux (plus de peur que de mal!!!).... Ça c'est fait, comme pour l'Inde, fallait bien se faire une blessure de guerre la dernière semaine.... Eh oui. Parce qu'en plus aujourd'hui dans une semaine on est de retour dans le froid alsacien.... 

Journee pas terrible, mais bon heureusement que l'île ressemble toujours a une carte postale géante!!!

Posté par CaroPierre à 14:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur 20 février: certains jours, le paradis a un goût amère....

Nouveau commentaire